En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Midi-Pyrénées Sud

La politique d'action sanitaire et sociale de la MSA Midi-Pyrénées Sud

Mis à jour le 24/10/2017

Quels axes prioritaires retenus ? Que recouvrent nos missions ?
Découvrez le plan d'action sanitaire et sociale de la MSA Midi-Pyrénées Sud 2016-2020.

Une politique définie par les élus de la msa

 
La politique d'action sanitaire et sociale de la MSA Midi-Pyrénées Sud s'inscrit pleinement dans le cadre du guichet unique de protection sociale par sa complémentarité avec les prestations légales et avec les missions de l'ensemble des services au contact des populations agricoles.

L'objectif principal est d'offrir un soutien aux assurés agricoles les plus fragiles tout en participant au développement social des territoires ruraux.

Pour cela, la MSA met en place, avec ses partenaires, des actions et des services répondant aux besoins sanitaires et sociaux des populations vivant en milieu rural.

 

La MSA s'appuie sur

  • des valeurs
         Responsabilité, solidaritéet démocratie
         qui favorisent la promotion des personnes et permettent la mobilisation
         et la participation des personnes et des groupes
  • une approche territoriale
         renforcée par une présence de proximité des travailleurs sociaux
  • la prévention
         des situations difficiles par leur repérage précoce.


Le plan 2016-2020 s'articule autour de 3 axes prioritaires

Soutenir les familles au quotidien
  • favoriser l'épanouissement des enfants et des jeunes
  • faciliter la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle
  • renforcer les actions visant à soutenir les parents dans leurs fonctions éducatives
  • contribuer à l'amélioration des conditions de vie
  • lutter contre les inégalités sociales et territoriales
Accompagner les actifs dans leurs évolutions professionnelles
  • soutenir les actifs dans les moments difficiles et prévenir leur précarisation
  • favoriser le maintien de l'activité professionnelle des actifs agricoles fragilisés et les soutenir dans leur vie personnelle
  • renforcer l'insertion et le retour à l'emploi des personnes bénéficiaires de minima sociaux
  • faciliter l'accès aux soins
  • contribuer à renforcer la prévention des comportements dépressifs et/ou suicidaires
Favoriser les conditions du "bien vieillir"
  • agir pour la préservation du capital santé
  • faciliter le maintien à domicile des personnes fragilisées
  • contribuer à la qualité de vie sur les territoires et à la diversité de l'offre de services aux personnes
  • diversifier l'offre d'accueil et d'hébergement.
 
Des acteurs mobilisés
Des professionnels
  • des travailleurs sociaux
  • des chargés d'études et de missions
  • des personnels administratifs
Un réseau mutualiste
  • un conseil d'administration de 40 membres
  • 4 comités départementaux
  • 9 présidents d'échelons locaux par département
  • 1406 délégués cantonaux
Des partenaires
  • les conseils départementaux et les collectivités territoriales
  • les organismes institutionnels et les associations
  • les organisations professionnelles agricoles